Pourquoi on dit mes fiançailles ?

Les fiançailles constituent une étape importante avant le mariage. Elles se font publiquement et les mariages ont souvent lieu l’année suivante, sauf si des complications surviennent durant ce temps. Mais, s’est-on une fois intéressé à la question de savoir pourquoi on dit mes fiançailles ? Sinon, cet article vous donne plus de détails.

Pourquoi dit-on toujours « mes fiançailles » ?

Il existe en français des noms qui sont uniquement employés au pluriel. Pour certains d’entre eux, cette marque se justifie par des raisons historiques, tandis que pour d’autres, il s’agit de la désignation d’une pluralité d’objets qu’évoque le mot. Mais, on dit mes fiançailles parce que le terme renvoie à un ensemble plutôt vague d’êtres ou d’objets. C’est d’ailleurs valable pour la plupart des noms qui servent à désigner des cérémonies telles que les funérailles et les obsèques.

Lire également : Le pacte civil de solidarité : quelques notions essentielles

Que signifient réellement les fiançailles ?

Les fiançailles sont des occasions parfaites pour deux personnes de se promettre le mariage. Elles constituent alors des événements précurseurs à la cérémonie de mariage proprement dite. En effet, les fiançailles existent et se pratiquent depuis des siècles. Contrairement au siècle actuel, le futur époux à l’époque devrait négocier avec son futur beau-père les conditions qui doivent régir le mariage. Durant le Moyen-Âge, il revenait au futur époux de verser une dot, c’est-à-dire un acompte, au père de sa compagne dès qu’ils se seraient entendus sur le fait. Le paiement effectué traduit les fiançailles officielles. Avec le temps s’est développée la pratique inverse qui consistait pour la famille de la future mariée de remettre la dot au futur marié.

Mais aujourd’hui, les pratiques sont toutes différentes. En Occident particulièrement, les fiançailles, loin d’être une question familiale, sont affaire de romantisme et surtout d’émotions. En lieu et place de l’échange d’argent, on pose un acte symbolique qui consiste à remettre à la fiancée une bague de fiançailles. Quoi qu’il en soit, les deux amoureux se promettent mutuellement le mariage.

A voir aussi : Quel nom doit signer la mariée le jour du mariage ?

Quelles sont les conditions à remplir pour des fiançailles ?

Pour des fiançailles, il est nécessaire que les deux partenaires soient consentants. C’est à cette seule condition que pourrait tenir l’événement. On ne note alors aucune exigence juridique à affronter pour se fiancer. Cela étant, il est bien possible que les couples dans lesquels les partenaires sont mineurs, se fiancent.

Il faut également noter que le consentement des parents n’est pas une condition à la demande en mariage. Cependant, dans certaines cultures occidentales, le futur époux a le devoir de demander la main de sa fiancée auprès des parents de cette dernière. Cela peut être traduit comme un signe de respect envers les beaux-parents.

Pour finir, sachez que le fait que le nom « fiançailles » soit au pluriel n’empêche pas non plus que vous promettiez le mariage à votre amour. Alors, à vous de jouer !