Qui doit choisir la bague de mariage ?

En raison des nombreuses courses à effectuer, il est très facile aux mariés de négliger certains achats, dont celui de la bague de mariage. Étant donné que vous ne pouvez pas vous en passer, qui doit alors s’en acquitter ? Le futur marié ? La future mariée ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Le futur marié

Très souvent, le choix et l’achat de la bague de mariage se font par le futur marié. Celui-ci se rend alors seul en boutique pour s’en procurer. Si de nombreuses personnes font ce choix d’achat, c’est en partie parce qu’il permet de créer l’effet de surprise chez la future mariée.

Lire également : Quel nom doit signer la mariée le jour du mariage ?

Pour faire un excellent choix, le futur marié n’aura qu’à prendre la mesure du doigt de sa compagne pour en prendre la taille. Par ailleurs, le futur marié a aussi la possibilité de s’informer sur les préférences de sa conjointe afin de choisir un style qui conviendra à celle-ci.

La future mariée

Tout comme le fiancé qui se rend en boutique pour l’achat de la bague de mariage, la fiancée peut parfois être la personne désignée pour le faire. Cela se remarque rarement, mais reste une pratique dans certains couples. L’avantage avec cette option d’achat résiste dans le fait qu’elle permet à la future mariée de choisir une bague qui lui sera très confortable. En effet, il faut noter que le choix de la bague des femmes parait bien plus complexe que celui des hommes.

A découvrir également : Nos conseils pour réussir le vin d'honneur de votre mariage

Ainsi, en se rendant elle-même en boutique, cela pourrait se faire facilement en indiquant au bijoutier toutes ses préférences, ce qui faciliterait la recherche. Et n’oubliez surtout pas que les femmes ont du goût ! Elles font généralement le meilleur choix.

Les deux

Même s’il est fréquent de voir le futur marié acheter la bague ou la fiancée le faire quelques fois, cela n’exclut pas le fait qu’ils peuvent y aller ensemble. Certains couples le font, tandis que d’autres non, par mesure de respect à la tradition. Dans le cas d’un achat commun, il peut arriver que le couple divise la note, c’est-à-dire, partage le prix d’achat des bagues. Cela pourrait d’ailleurs alléger les dépenses auxquelles fait face l’homme dans le projet de mariage.

Pour des couples qui disposent d’un budget commun, ce type d’achat leur convient parfaitement. Ils n’auront donc qu’à puiser dans leurs ressources, se rendre en boutique ensemble et choisir leurs alliances. Cependant, il faut préciser que l’achat commun fait disparaître l’effet de surprise, contrairement aux cas précédents.

Tout dépend de la tradition

Il est vrai que le conjoint, la conjointe ou encore les deux peuvent choisir la bague de mariage. Mais, tout peut dépendre de la tradition. En effet, dans certaines cultures, ni le marié ni la mariée n’a le devoir de choisir la bague. Par exemple, au Portugal, la tradition voudrait que le choix se fasse soit par les parrains du fiancé, soit par les témoins des mariés.